Ce site utilise des cookies. Les cookies servent à guider l'utilisateur et à analyser l'utilisation d'Internet, ils nous aident à rendre ce site plus efficace et plus facile à utiliser. Si vous ne souhaitez pas qu'ils soient enregistrés, vous pouvez les désactiver dans la rubrique Avis de confidentialité

CONNAISSANCES BATTERIE Banner

START/STOP

COMMENT FONCTIONNE UN SYSTÈME START/STOP ?

 

Plus de 95 % des voitures neuves sont équipées d'un système start/stop.

Le système start/stop économise de l'essence à chaque feu rouge, épargnant à la fois votre porte-monnaie et l'environnement.

Nous vous expliquons comment cela fonctionne et pourquoi le choix de la batterie est crucial.

Start-Stopp Auto

Le système start/stop ami de l'environnement.

L'industrie automobile a pour objectif de réduire la consommation de carburant et, par conséquent, les émissions de CO2. L'UE souhaite limiter les émissions à 95 g de CO2 par kilomètre à partir de 2020. Cela signifie que la majorité des véhicules fabriqués en Europe devront être équipés de systèmes start/stop ou de motorisations alternatives. Aujourd'hui, plus de 70 % des nouveaux véhicules sont déjà dotés de fonction start/stop pour tenter de respecter cette limite.

 

Les constructeurs automobiles utilisent de nouvelles technologies de batteries dans le réseau de bord pour :

  • permettre une absorption optimale du courant de charge provenant de la récupération d'énergie au freinage .
  • garantir un fonctionnement optimal même en cas de niveau de charge moindre (SOC [State of Charge] à env. 70 %).
  • garantir une sollicitation cyclique plus forte et plus longue à l'arrêt du moteur lorsque l'alternateur ne charge pas.

 

Fonctionnement du système start/stop

L'automatisme start/stop éteint le moteur à l'arrêt (par ex. au feu rouge) et le remet en marche lorsque vous relâchez/appuyez sur l'embrayage/le frein. Le système start/stop limite ainsi la consommation de carburant, notamment en ville. Le système start/stop s'étend rapidement à toutes les classes de véhicules en raison de l'aspect écologique et de la rentabilité accrue.

Économies potentielles : selon le type de circulation, mais particulièrement en ville, vous pourrez économiser jusqu'à 0,8 L aux 100 kilomètres ! Un système start/stop permet de réduire les émissions de CO2 jusqu'à 8 %.

 

Un seul prérequis :

une batterie start/stop particulièrement puissante et résistante aux cycles !

Les systèmes start/stop exigent davantage de la batterie auto. Il leur faut plus de puissance et une plus grande résistance aux cycles. Pendant l'arrêt, la batterie doit préparer l'énergie nécessaire pour un plus grand nombre de démarrages du moteur et pour les appareils électriques dans la voiture.

 

  • La technologie AGM a été spécialement conçue pour les véhicules aux besoins énergétiques très élevés, dotés d'un système start/stop avec récupération d'énergie au freinage .
  • La technologie EFB est utilisée pour les véhicules à consommation énergétique élevée et systèmes start/stop plus simples.

Nos batteries start/stop

Les véhicules avec automatisme start/stop font généralement appel à deux technologies de batteries (AGM ou EFB) :

AGM Batterien
Running Bull AGM
Batterie de démarrage et batterie de bord pour véhicules start/stop aux besoins en énergie élevés et récupération d'énergie au freinage

pour les véhicules des classes moyenne et supérieure jusqu'aux véhicules de luxe

 

  • Batterie en fibres de verre régulée par soupape (VRLA)
  • Résistance aux cycles trois fois plus élevée que les batteries de démarrage classiques ; classement maximal E4/M3 selon la norme EN 50342-1
  • Excellente puissance au démarrage grâce à une résistance interne très basse
  • Jusqu'à 360 000 démarrages du moteur

 

AGM = Absorbent Glass Mat, l'acide est imprégné et donc fixé dans la fibre de verre.

 

Afficher les batteries AGM

Backup Batterien
Running Bull BackUp
Batterie de secours pour véhicules start/stop aux besoins en énergie très élevés

pour systèmes de sécurité redondants et directions électriques

 

  • Batterie en fibres de verre régulée par soupape (VRLA)
  • Résistance aux cycles trois fois plus élevée que les batteries de démarrage classiques ; classement E4/M3 selon la norme EN 50342-1
  • Fabricant d'équipement d'origine pour Audi, BMW et Volvo

 

AGM = Absorbent Glass Mat, l'acide est imprégné et donc fixé dans la fibre de verre.

 

Afficher les batteries BackUp

EFB Batterien
Running Bull EFB
Batterie de démarrage et batterie de bord pour véhicules start/stop aux besoins en énergie élevés

pour véhicules petits à moyens

 

  • Revêtement en fibres de verre sur le séparateur et composition spéciale de la masse active
  • Durée de vie en cycles deux fois plus longue que les batteries de démarrage classiques ; classement E3/M2 selon la norme EN 50342-1
  • « Carbon loaded » : les additifs au carbone diminuent considérablement le temps de charge !
  • Jusqu'à 270 000 démarrages du moteur

 

EFB = Enhanced Flooded Battery, la batterie de démarrage résistante aux cycles.

 

Afficher les batteries EFB

Les technologies start/stop les plus connues sur les routes d'Europe.

Presque chaque constructeur automobile utilise sa propre méthode de système start/stop pour moteur. Voici un bref aperçu des systèmes start/stop les plus connus :

 

  • Bosch Stop & Start. Un système fiable et éprouvé des millions de fois depuis des années. Il est utilisé par le groupe VW (Audi, Porsche, Seat, Skoda, VW...), BMW, FCA Fiat Chrysler Automobiles (Alfa Romeo, Fiat, Lancia, Maserati, Chrysler, Dodge, Jeep, RAM...) ainsi que sur d'autres modèles de véhicules de nombreux autres constructeurs automobiles. Le système requiert un démarreur plus puissant capable de démarrer plusieurs fois. Ce système est commandé par un appareil de commande du moteur en amont et repose principalement sur les capteurs suivants : capteur de batterie, capteur de pédale de frein, capteur de vitesse, capteur de pédale d'embrayage, capteur de position du vilebrequin... Lorsque la voiture est immobile, le système arrête automatiquement le moteur. Le moteur démarre en pressant la pédale d'embrayage d'un véhicule à boîte de vitesses manuelle ou en relâchant la pédale de frein d'un véhicule à boîte de vitesses automatique. Les versions plus modernes du système permettent même d'arrêter le moteur pendant la conduite, mais uniquement lorsque l'appareil de commande du moteur en donne l'ordre après avoir évalué la vitesse de la voiture, contrôlé si des manœuvres sont en cours (accélération, freinage, courbe, virage...) et vérifié l'inclinaison de la route.
  • Kia Motors ISG (Idle Stop & Go). Il est en principe identique au système Bosch, mais il contrôle également l'alternateur (générateur) et arrête le moteur. Pendant la phase d'accélération, le système désaccouple l'alternateur et la batterie prend en charge la totalité de l'alimentation en énergie. Pendant le freinage, le générateur se réactive et recharge la batterie.
  • Mazda SISS (Smart Idle Stop System), maintenant i-STOP. Le démarrage répété du moteur est assuré ici par l'injection forcée de carburant dans les cylindres et la combustion du mélange air-carburant. Pour ce faire, les pistons sont ramenés dans la position idéale au centre pendant le freinage afin de pouvoir redémarrer rapidement. Le démarreur est uniquement utilisé comme une source d'énergie supplémentaire. Une particularité du système i-STOP : comparé au SISS, le processus de démarrage est désormais soutenu par un moteur de démarrage électrique tout au long de la première phase. À ne pas confondre avec i-ELOOP qui transforme l'énergie de freinage en énergie électrique et la stocke (= récupération de l'énergie de freinage).
  • Valeo i-StARS (Integrated Starter Alternator Reversible System). Utilisé dans les véhicules du groupe PSA (Citroën, DS, Peugeot), Mercedes-Benz et d'autres constructeurs automobiles. Le système dispose de sa propre unité de commande et d'un générateur de courant alternatif qui combine la fonctionnalité d'un démarreur (starter) et d'un alternateur (générateur). Une courroie de transmission spéciale avec un dispositif de serrage innovant permet de transmettre l'énergie dans deux directions en cas de besoin : pour démarrer le moteur ou charger la batterie. 

 

Selon les indications du fabricant, cela permet à tous les systèmes d'utiliser efficacement l'énergie générée par le freinage (= récupération de l'énergie de freinage).

 

Conseil Banner : Veuillez noter qu'un générateur de démarrage intégré peut souvent récupérer une puissance électrique plus élevée qu'un générateur de démarrage entraîné par courroie.

 

Qu'entend-on par « récupération » ?

 

Le terme récupération signifie « récupération d'énergie au freinage ». 

Lorsque vous freinez ou ralentissez, cela permet de récupérer une partie de l'énergie dépensée.