This site uses cookies. Cookies are used for user guidance and web analytics and help to make this website better and more user-friendly. If you do not want a recording, you can disable it under Legal notice & privacy statement

Banner

PORTAIL SUPPORT

FAQ

LES QUESTIONS LES PLUS FRÉQUENTES

 

Les FAQ ci-dessous vous aideront à trouver les informations relatives à l'utilisation et l'exploitation des batteries Banner le plus rapidement et efficacement possible. Vous trouverez d'autres réponses à vos questions avec la recherche de FAQ et la sélection de tags.

– Vérifier le niveau d'électrolyte des batteries liquides avant le chargement, et si nécessaire, remplir d'eau déminéralisée ou distillée jusqu'au seuil maximum du niveau d'acide ou 15 mm au dessus du bord supérieur des plaques.

 

Faut-il démonter la batterie avant de la recharger pour éviter d'endommager le véhicule ? Vérifiez le type du chargeur. Vous trouverez des conseils précieux à propos du chargement dans le véhicule dans le mode d'emploi du constructeur ou dans celui du fabricant du chargeur. En général, les chargeurs complètement automatiques (limitation de la tension de charge à 14,8 V) sont adaptés au chargement des batteries embarquées.

Si votre chargeur dispose d'un mode automatique avec des tensions >15,9 V, vous devez absolument couper la batterie de l'électronique de bord ou la démonter du véhicule. Au pire des cas, les appareils de commande pourraient être détruits par les surtensions et les dommages occasionnés seraient énormes ! Attention : veuillez respecter les consignes du constructeur lors de la déconnexion.

 

– Les batteries ne peuvent être chargées qu'avec du courant continu. Connecter le pôle positif (+) de la batterie avec le pôle positif (+) du chargeur et le pôle négatif (-) avec le pôle négatif (-) du chargeur.

– Allumer le chargeur seulement après l'avoir branché sur la batterie. Arrêter le chargeur seulement après la fin de la charge.

– Le courant de charge recommandé est un dixième de la capacité (par ex. 44 Ah : 10 = 4,4 A courant de charge).

– Pendant la charge, la température de l'acide ne doit pas dépasser 55 °C. En cas de dépassement, il faut interrompre la charge.

– Assurer une bonne ventilation pendant la charge.

– Les bouchons de la batterie ne doivent pas être dévissés.

– Veillez à ce que 1,2 fois la capacité consommée soit à nouveau chargée en retour. (par ex. : capacité chargée 30 Ah --> rechargement 36 Ah !)

– La charge est terminée lorsque le courant s'approche de 0, lorsqu'il ne diminue plus ou lorsque le chargeur automatique s'éteint.

 

Pour les batteries liquides profondément déchargées, une tension de charge de 16 V est recommandée (débrancher impérativement la batterie de l'électronique de bord !).

 

Attention : pendant la charge, un gaz détonant hautement explosif se forme ! Le feu, les étincelles, les flammes non protégées et les cigarettes allumées sont interdits !

 

Running Bull AGM/BackUp : charger impérativement avec un chargeur à tension régulée (max. 14,8 V) ! L'utilisation de chargeurs traditionnels sans régulation de tension détruirait la batterie par surcharge et entraînerait une fuite d'électrolyte !

Pour atteindre sa pleine puissance et longévité, la batterie doit être chargée avant d'être montée (1 + 2).

 

1. Bike Bull

Préparation : L'ouverture de dégazage est verrouillée et doit être ouverte avant la mise en service. Pour ce faire, retirer le capuchon de protection et couper l'extrémité du tuyau de dégazage. Remplissage : Enlever tous les bouchons de la batterie. N'utiliser que l'acide spécifique (densité 1,28 kg/L) livré avec la batterie dans un contenant plastique spécial. Remplissez le bac jusqu'au seuil maximum et laissez reposer la batterie pendant 30 minutes. Attention : amener les conteneurs avec résidus d'acide à un lieu de collecte des matières dangereuses. Les résidus d'acide ne doivent pas atteindre les canalisations. Les conteneurs vides peuvent être jetés avec les déchets plastiques. Mise en service : pour atteindre sa pleine puissance et longévité, la batterie doit être complètement chargée après avoir été remplie d'acide. Conformément au mode d'emploi du chargeur ou de la batterie, charger la batterie pendant 5 à 10 heures jusqu'au dixième de sa capacité (Ah). On peut déduire la capacité de la batterie d'après les deuxième et troisième chiffres du numéro DIN figurant sur le carton individuel. Par exemple, le numéro 509 14 signifie que la capacité de la batterie est de 9 Ah, le courant de charge est donc de 0,9 A. Vérifier le niveau d'acide après la charge et, le cas échéant, faire l'appoint avec de l'eau déminéralisée. Refermer la batterie avec les bouchons. Entretien : ne jamais laisser le niveau d'acide descendre sous le seuil minimum. Pour l'appoint, n'utiliser que de l'eau déminéralisée (dessalée ou distillée conformément à la norme VDE 0510). 

Attention : la Bike Bull ne doit pas être placée en position latérale !

 

2. Bike Bull AGM

Préparation : Retirer le sceau de la batterie peu avant le remplissage. Vous entendrez un léger sifflement. Remplissage : n'utiliser que l'acide spécifique (densité 1,32 kg/L) livré avec la batterie dans un contenant plastique spécial. Laisser reposer la batterie pendant 30 minutes. Après le remplissage, la batterie est refermée à l'aide de la barrette de fermeture et ne doit plus être ouverte. L'ouvrir détruirait la batterie. Attention : amener les conteneurs avec résidus d'acide à un lieu de collecte des matières dangereuses. Les résidus d'acide ne doivent pas atteindre les canalisations. Les conteneurs vides peuvent être jetés avec les déchets plastiques. Mise en service : pour atteindre sa pleine puissance et longévité, la batterie doit être complètement chargée après avoir été remplie d'acide. Conformément au mode d'emploi du chargeur ou de la batterie, charger la batterie pendant 5 à 10 heures jusqu'au dixième de sa capacité (Ah). On peut déduire la capacité de la batterie d'après les deuxième et troisième chiffres du numéro DIN figurant sur le carton individuel. Par exemple, le numéro 518 21 signifie que la capacité de la batterie est de 18 Ah, le courant de charge est donc de 1,8 A. 

Attention : la Bike Bull AGM ne doit pas être placée en position latérale !

 

3. Bike Bull gel, AGM PROfessional

Mise en service : la batterie est préchargée et prête à l'emploi.

Attention : les Bike Bull gel / Bike Bull AGM PROfessional peuvent être placées en position latérale !

 

En règle générale, nous recommandons l'utilisation d'un chargeur à tension régulée – Accucharger Banner 6/12 V 2 A ou 12 V 3 A.

Attention : ne montez jamais une batterie sans entretien (AGM, gel, AGM PROfessional) sur une moto sans régulateur ; la tension de charge ne doit pas dépasser 14,8 V !

Bike Bull Motorradbatterie Inbetriebnahme

Yes, essential.
A conventional starter battery is, as the name suggests, basically designed to provide a high short energy boost to start the vehicle.

As soon as the engine is running, the vehicle's charging system ensures that the energy taken from the battery is recharged and supplies all other electrical loads.

 

A start/stop battery is responsible for much more than just starting the engine.

Namely to supply the various electrical consumers with energy when the vehicle is stationary, the engine is not running (stops) and the complete on-board power supply including the next starting process must still be ensured!

This means that the technology and components of a start/stop battery differ significantly from those of a conventional starter battery.


Please note:
If a conventional wet battery is installed in a vehicle with start/stop technology, by mistake - due to an allocation error - or due to incorrect cost awareness, a battery breakdown or total failure is pre-programmed. Depending on the driving profile (short distance, stop-and-go,...) a conventional starter battery will be defective within a few months due to the extremely high cyclic load due to the engine start-stop function.


The battery breakdown also leads to the failure of various vehicle functions (including start-stop). Not to mention the customer's annoyance about the battery failure, possible loss of time, waiting for help, delays, scheduling problems and dissatisfaction with the installed spare battery.

 

Do not install a conventional wet battery in a vehicle with a start/stop function that is equipped with an AGM* or EFB** battery as standard. If necessary, an AGM or EFB battery must be used again! In identical housing and identical performance class.

These tips must be followed when changing the battery!

 

Banner Tip: The EFB battery can be upgraded to the even more powerful and more cyclical Running Bull AGM battery in H5/L2 (60Ah), H6/L3 (70Ah) and H7/L4 (80Ah) housings. Please contact your Banner Account Manager.

 

AGM = Absorbent Glass Mat, the acid is absorbed in the glass fleece and thus bound
EFF = Enhanced Flooded Battery, the cycle-proof starter battery

 

Voici comment calculer correctement la capacité de votre Energy Bull.

Exemple : Vous cherchez une batterie d'alimentation pour votre bateau électrique. Dans un réseau de bord de 24 V, un moteur électrique de 600 W est utilisé. Il faut également alimenter une radio, divers feux de position et une échosonde (50 W au total). Vous voulez avoir une autonomie de 5 heures.

 

Entrez maintenant ces données dans la formule

Watts : Volts = ampères x heures x facteur de sécurité = capacité totale en Ah, soit : 650 : 24 = 27 x 5 x 1,7 = 230 Ah (K20)

 

Le facteur de sécurité devrait s'élever à 70 % pour les batteries liquides (et à 30% pour les batteries à recombinaison, c'est-à-dire AGM et gel). Dans le cas présent, nous vous conseillons d'utiliser deux Energy Bull 968 01 (230 Ah chacune), montées en série.

 

The automatic start/stop automatically switches the engine off and on again when you walk off or step on the clutch or brake during a stop.

The savings potential:

Depending on the driving situation, especially in city traffic,

up to 0.8 l less fuel per 100 km!

 

The basic requirement:

An especially strong and cycle-proof start/stop battery that remains fully efficient even during frequent charging and discharging processes.

 

Banner start/stop car batteries are real CO2 and fuel savers.

With the highly specialized batteries of the Running Bull series, Banner completely covers the segment of power supply for start-stop vehicles. The particularly high cycle stability makes Running Bull the ideal on-board power plant that safely masters the extreme loads caused by the multiple starting processes of micro-hybrid vehicles.

 

Pas facile de trouver la bonne batterie pour un camping-car. Vous trouverez ci-après quelques explications concernant l'Energy Bull et les alternatives possibles.

 

Charge : Veillez à utiliser un câble aux dimensions adéquates (pour minimiser les pertes de tension). La tension de charge pour les batteries Energy Bull devrait se situer entre 14,2 et 14,4 V. Pour une longévité optimale de la batterie, le courant de charge ne doit pas être supérieur à 5 fois le courant nominal* (voir le calcul ci-après). En bref, l'Energy Bull est une bonne batterie cyclique qui, comparée aux batteries gel ou AGM, permet beaucoup. L'inconvénient des batteries Energy Bull par rapport aux batteries AGM ou gel réside dans l'entretien. Il est impératif de procéder à des contrôles réguliers du niveau d'électrolyte au cours de l'utilisation de la batterie Energy Bull. En cas d'utilisation intensive (camping), ces contrôles doivent être effectués tous les mois. Sinon, un entretien trimestriel ou semestriel est suffisant. Les batteries gel ou AGM ne nécessitent aucun entretien. Son prix et sa robustesse aux températures et tensions de charge élevées plaident en faveur de l'Energy Bull.

 

Solaire : Veillez à ce que la cellule solaire soit équipée d'un bon régulateur. Dans l'idéal, ce dernier est à modulation de largeur d'impulsions, possède une compensation thermique et des paramètres réglables (tension de charge, etc.).

 

Décharge : Les onduleurs consomment beaucoup de courants de décharge de la batterie. Les batteries Energy Bull et gel ne sont en principe pas conçues pour de forts courants de décharge (>40 x le courant nominal* pour >1 min.). Si vous avez besoin de courants de décharges plus élevés, nous vous conseillons d'utiliser une batterie AGM (Running Bull). *--> Le calcul du courant nominal se trouve ci-après !

 

Capacité : Dans l'idéal, les batteries ne devraient être utilisées qu'avec de faibles décharges. Une batterie plomb-acide peut effectuer un certain nombre de cycles (= nombre des cycles de la capacité nominale). Plus le cycle est plat, plus le nombre de répétitions éventuelles est élevé. En matière de résistances aux cycles, une batterie gel utilisée prudemment offre une longévité environ deux fois plus élevée que l'Energy Bull. 

 

Dégazage : Si la batterie est montée à l'intérieur du véhicule, il faut l'équiper d'un tuyau de dégazage pour une évacuation vers l'extérieur. Choisissez un type de batterie possédant un raccord pour dégazage centralisé. --> Ainsi, les gaz émis lors de la charge (hydrogène et oxygène) pourront être évacués vers l'extérieur. En état de marche normal, les batteries AGM et gel n'émettent pas de gaz (exception : défaut au niveau du chargeur ou de la batterie). Par sécurité, il est toutefois recommandé d'utiliser un tuyau de dégazage. Les batteries Energy Bull émettent des gaz en exploitation normale ; l'utilisation d'un tuyau de dégazage est donc impérative.

 

*Calcul du courant nominal : P. ex. : 100 Ah (K20) Energy Bull 95751 courant nominal (In) = 100 Ah : 20 h = 5 A courant de charge maximal = 5 x In = 25 A

Nous savons d'expérience qu'une charge suffisante en cours de route est malheureusement peu probable. Particulièrement en été (la climatisation tourne à plein régime, la lumière est allumée, la radio et le frigo fonctionnent...), il ne reste que très peu de courant disponible pour une pleine charge de la batterie. Dans certains cas, les batteries cellules doivent même utiliser le réseau de bord...

 

L'utilisation d'un chargeur B2B est une bonne option. Ces appareils permettent au moins d'élever la tension de charge à un seuil raisonnable.

 

Si vos batteries sont déchargées à 50 % (perte de 95 Ah), environ 105 Ah doivent être rechargés pour que la batterie soit pleine.

Dans le meilleur des cas, il reste 15 A (en moyenne) pour la batterie cellule. Pour la recharger pleinement, il faudrait rouler pendant au moins 7 heures (!).

 

Pour une longévité maximale, déconnectez complètement la batterie du réseau de bord lors d'immobilisations du camping-car (>7 jours). --> La batterie doit auparavant être complètement chargée.

Quite simply, brake energy recovery.
When you accelerate or brake, some of your car's kinetic energy is usually lost. Part of this energy is recovered through recuperation.

This is because the alternator (also called generator) intentionally puts more strain on it in this phase, the voltage of the alternator is raised so that the charging process is accelerated and thus more energy is supplied to the battery. The alternator converts the kinetic energy into electricity, in principle like a bicycle dynamo. In acceleration phases and in normal operation, the output of the alternator can be partially reduced or even set to zero, which means more energy is available for the drive.


The reason: The vehicle now uses the energy that the battery has previously stored. This saves fuel and emissions. Because Banner Running Bull series start-stop car batteries are real CO2 and fuel savers.

 

Energy for the environment.
Brake energy recovery and start/stop systems make modern cars much more environmentally friendly. With sustainable fuel savings and CO2 emission reductions.
Basic requirement: An extremely cycle-resistant start/stop battery Banner Running Bull, which reliably delivers maximum performance at start for start and drive for drive.

The particularly high cycle stability makes Running Bull the ideal on-board power plant that safely masters the extreme loads caused by the multiple starting processes of micro-hybrid vehicles.

 

Running Bull Produktfamilie

Sur les versions « Europe » des Power Bull (hauteur totale 175 ou 190 mm) et les Running Bull AGM/EFB, l'ouverture pour raccorder le dégazage centralisé se trouve sur le côté gauche (pôle négatif) ou droit (pôle positif).

 

Si le côté où l'ouverture de dégazage se situe ne vous convient pas, le bouchon peut être retiré. ATTENTION ! Le bouchon retiré doit être placé à l'autre bout du canal de dégazage.

 

Pour retirer le bouchon, veuillez utiliser une vis à bois de 5 mm de diamètre. Pas d'inquiétude, le bouchon ne risque pas de tomber dans la batterie.

 

Sur les versions « Europe » des Starting Bull (hauteur totale 175 ou 190 mm), l'ouverture pour raccorder le dégazage centralisé se trouve sur le côté droit (pôle positif). Attention : vous ne pouvez pas changer le côté du dégazage.

Nous préconisons l'utilisation d'un tuyau de dégazage (réf. 1030001700) pour toutes les batteries plomb-acide embarquées. S'il est impossible de raccorder un tuyau de dégazage (dégazage centralisé), il est impératif d'étanchéifier la batterie de manière appropriée par rapport à l'intérieur du véhicule. De plus, il faut créer les ouvertures d'aération et de ventilation adéquates vers l'extérieur.

 

Le gaz détonant est un mélange d'hydrogène et d'oxygène. La présence d'une source d'inflammation (flamme non protégée, surface chaude, décharges électrostatiques...) provoque une réaction explosive. La vitesse de détonation est d'environ 2800 m/s (entre 400 et 1000 m/s pour la poudre noire). La limite inférieure d'explosivité étant de 4 % vol./air, une détonation à cause de batteries émettant des gaz est tout à fait possible.

 

Pour votre propre sécurité, portez toujours des lunettes de protection lors de la manipulation de batteries plomb-acide !

For vehicles with automatic start/stop, two different battery technologies are used, depending on energy requirements and the required vibration and cycle resistance.
The technology used also depends largely on the electrical equipment of the vehicle and the price structure.

 

1. AGM technology (Running Bull AGM) is mainly used in start/stop systems with maximum energy consumption and brake energy recovery.
The Running Bull AGM battery is the ideal solution here, primarily for medium and luxury vehicles.

AGM = Absorbent Glass Mat, the acid is absorbed in the glass fleece and thus bound.


2) EFB technology (Running Bull EFB) is mainly used in start/stop systems with high energy consumption.

The Running Bull EFB battery is the ideal solution for small cars up to the upper middle class.

EFB = Enhanced Flooded Battery, the cycle-proof starter battery.


Always observe when changing the battery:

Never install a conventional wet battery in a vehicle with start/stop function that is equipped with an AGM or EFB battery as standard. If necessary, an AGM or EFB battery must be used again! In identical housing and identical performance class.

 

Banner Tip: The EFB battery can be upgraded to the even more powerful and more cyclical Running Bull AGM battery in H5/L2 (60Ah), H6/L3 (70Ah) and H7/L4 (80Ah) housings.

Vous trouverez un tuyau de dégazage avec coude (réf. 1030001700) chez nos revendeurs.
Notre moteur de recherche de revendeurs vous indique le revendeur Banner le plus proche de vous.

 

Insérez le tuyau de dégazage à l'aide du coude dans l'ouverture du dégazage centralisé, située sur le côté du couvercle de la batterie. Aucune autre action n'est nécessaire !

Winkelstück

En principe, une batterie AGM n'est pas conçue pour être placée en position latérale. La construction de cette batterie AGM lui permet toutefois d'être également exploitée en position latérale. Voir photo pelle araignée Menzi Muck. Il faut cependant prévoir le montage d'un tuyau de dégazage (pour des raisons de sécurité). Dans le pire des cas (dommages au niveau du chargeur ou de la batterie), l'inclinaison peut provoquer une légère fuite de l'acide.

 

Selon l'application (batterie de démarrage...), la longévité peut cependant être légèrement réduite.

Menzi Muck Schreitbagger mit Banner Running Bull AGM Batterien

Dans un montage en série (= couplage en série), les tensions de chacune des batteries s'additionnent. Pour pouvoir réaliser un réseau de bord de 24 V, deux batteries doivent être montées en série.


Attention :
- Les deux batteries doivent être du même type.
- Les deux batteries doivent avoir environ le même âge.
- Les deux batteries doivent avoir le même niveau de charge.
- Les câbles d'interconnexion doivent être de dimensions suffisantes et aussi courts que possible.
- Toujours remplacer les deux batteries !


Si les recommandations ci-dessus ne sont pas suivies, les résistances internes propres à chaque batterie entraîneront la répartition en conséquence de la tension et donc un chargement asymétrique pendant la phase de charge et de décharge.


Le Charging Equalizer assure un niveau de charge égal de deux batteries montées en série.

Dans un montage parallèle, les capacités individuelles ainsi que le courant de démarrage à froid des batteries s'additionnent.


Attention :
- Les deux batteries doivent être du même type.
- Les deux batteries doivent avoir environ le même âge.
- Les deux batteries doivent avoir le même niveau de charge.
- Les câbles d'interconnexion doivent être de dimensions suffisantes et aussi courts que possible.
- Toujours remplacer les deux batteries !


Si les recommandations ci-dessus ne sont pas suivies, les résistances internes propres à chaque batterie entraîneront la répartition en conséquence du courant et donc un chargement asymétrique pendant la phase de charge et de décharge. Des courants compensateurs très élevés circulent entre les batteries.

 

Si la conception le permet, il est recommandé d'utiliser une seule batterie de plus grande capacité.

Parallelschaltung

Banner conseille de ne monter que des batteries ayant une tension de repos > 12,50 V.

 

– Avant de monter et démonter la batterie, couper le moteur et tous les équipements consommant de l'énergie.

– Éviter les courts-circuits liés aux outils.

– Lors du démontage, déconnecter d'abord le pôle négatif (-), puis le pôle positif (+).

– Avant le montage de la batterie, nettoyer son emplacement dans le véhicule.

– Fixer solidement la batterie.

– Nettoyer les pôles de la batterie et les bornes polaires et les graisser légèrement avec une graisse neutre.

– Lors du montage, connecter d'abord le pôle positif (+), puis le pôle négatif (-). Les bornes polaires doivent être solidement fixées.

 

Attention : respecter les consignes du constructeur du véhicule (manuel d'utilisation ou d'entretien) !

– Les batteries de démarrage vides ne nécessitent aucun entretien. Conserver dans un endroit sec et frais (sans rouille).

– Recharger les batteries de démarrage pleines lorsque la densité de l'acide descend sous 1,24 kg/L (tension de repos < 12,5 V).

– Transporter et stocker les batteries remplies debout afin d'empêcher les fuites d'acide.

– Lors du transport, il faut attacher la batterie pour qu'elle ne se renverse pas.

– Utiliser des protections contre les courts-circuits.

 

Running Bull AGM/BackUp : étanche même à l'envers ou en cas de bac endommagé. Recharger en cas de tension de repos ≤ 12,5 V. Ne pas mesurer la densité de l'acide ou remplir d'eau distillée.

La batterie du véhicule est plus souvent déchargée que chargée. Cette « balance de charge négative » rend les choses difficiles pour la batterie...

 

En hiver, d'innombrables consommateurs électriques sollicitent le réseau de bord et la batterie de démarrage. Sans compter les basses températures... Ces dernières affectent d'une part l'huile de moteur, qui devient visqueuse et entraîne de fortes forces de friction dans le moteur, et d'autre part la réaction chimique ainsi que l'aptitude à la charge des batteries modernes Ca/Ca.

 

Le fait qu'une batterie plomb-acide ne puisse être chargée que par des températures de batterie >0 °C aggrave encore la situation. Au début du trajet, toute l'énergie de charge disponible sert à réchauffer la batterie (processus électrochimique). Lorsque la batterie atteint enfin le niveau d'aptitude à la charge, la grande majorité des automobilistes arrêtent à nouveau le moteur.

 

Selon le type de véhicule et le positionnement de la batterie, la température d'aptitude à la charge n'est atteinte qu'au bout d'un trajet non interrompu d'au moins 20 km...

 

La recharge de la batterie avec un chargeur externe est donc la solution idéale.

Acchucharger Ladegeräte, Ladegerät, Lader, Erhaltungsladegeräte

La décharge de la batterie est probablement liée à une consommation élevée en courant de repos du véhicule (>20 mA).

 

Chargez complètement la batterie avec un chargeur externe (à tension limitée d'env. 14,8 V) et mesurez la tension de la batterie après une immobilisation d'au moins 5 heures.

 

La tension mesurée devrait se situer entre 12,7 et 12,8 V.

 

Si elle y est inférieure, activez les feux de croisement du véhicule pendant une dizaine de secondes et mesurez à nouveau la tension de repos après avoir attendu 1 minute. Si la tension est inférieure à 12,6 V, il faut recommencer le processus de charge.

 

Si votre chargeur possède un « mode de réactivation », il faut impérativement sortir la batterie du véhicule avant de la recharger !

 

L'électronique du véhicule encourt sinon des dommages irréversibles causés par une surtension du réseau de bord.

Le niveau d'électrolyte doit être vérifié selon la fréquence d'utilisation et la tension de charge.

 

– En cas de charge/décharge quotidienne, la vérification du niveau d'électrolyte doit être effectuée tous les mois

– En cas de charge/décharge hebdomadaire, l'entretien doit être effectué tous les trimestres

 

Avant de manipuler une batterie, pensez à vous équiper de matériel de protection (lunettes de protection, etc.) !

Pour renouveler l'électrolyte, n'utilisez que de l'eau déminéralisée ou distillée (pas d'eau de source ou minérale !).

 

– Ouvrez les bouchons des cellules avec l'outil adéquat

– Faites l'appoint jusqu'à atteindre le seuil maximal (voir le marquage sur l'extérieur du bac ou l'arceau de la cellule)

– Fermez les bouchons des cellules

– Accordez à la batterie une charge complète pour mélanger l'électrolyte (la batterie devrait émettre des gaz)

 

Les plaques qui ne sont pas recouvertes d'acide sont irrémédiablement endommagées !

Que se passe-t-il lors du montage d'une batterie sans code BEM (= gestion de l'énergie de la batterie) dans un véhicule ? Banner s'est penché sur cette question en prenant exemple sur Audi.


BEM = gestion de l'énergie de la batterie. Avec l'électrification croissante des véhicules modernes, la batterie est une pièce maîtresse. Pour garantir la longévité de la batterie en dépit de fortes sollicitations, les véhicules comme l'Audi A6 possèdent un système intelligent de gestion de l'énergie.


Fonctionnement. L'augmentation considérable des courants à bord des modèles de véhicules récents et particulièrement les applications
micro-hybrides start/stop et de récupération d'énergie de freinage constituent de nouveaux défis pour les batteries automobiles. Le système BEM compile continuellement des paramètres comme le niveau de charge, l'âge de la batterie, etc. et communique ces renseignements à l'ordinateur de bord. Ce dernier prend en considération le bilan énergétique du véhicule, réduit si besoin
l'utilisation des équipements de confort comme le chauffage des sièges ou la climatisation et avertit le conducteur. L'objectif est de garantir le démarrage du moteur dans tous les cas de figure.

 

Différents systèmes. La plupart des constructeurs automobiles, comme BMW, travaillent avec un système ouvert,
c'est-à-dire que le marché de la rechange indépendant peut monter une batterie de rechange adaptée sur un véhicule sans avoir besoin de reprogrammer l'électronique du véhicule. En revanche, certains constructeurs comme Audi utilisent un système fermé et attribuent des « codes BEM » aux batteries de rechange d'origine. Pour les batteries en pièces détachées libres, ce code n'est pas fourni.


Montage de batteries sans code BEM. En principe, il est possible de monter une « batterie non approuvée BEM » sur une Audi,
par exemple. Il faut cependant utiliser une batterie de qualité FEO (idéalement une Power Bull PROfessional et remplacer impérativement une batterie AGM d'origine par une Running Bull AGM) dont la taille est identique à la batterie d'origine et dont l'étiquette indique la puissance de la batterie d'origine.

 

Système intelligent. Avec les batteries d'un âge avancé, le système du véhicule indique « batterie
défectueuse ». Si une nouvelle batterie est montée sans indication d'un code BEM, le véhicule ne détecte
pas tout de suite qu'une nouvelle batterie a été montée. Le nouvel état de la batterie doit donc être communiqué à la gestion de l'énergie en saisissant le code BEM ou le système doit d'abord intégrer le nouvel état de la batterie. Plus la batterie rencontre « d'événements déclencheurs » (= impulsions, signaux, par ex. démarrages, démarrages à froid), plus ce processus est rapide. L'ordinateur de bord redonne ensuite toute leur puissance aux systèmes qu'il avait limités, comme la climatisation.

 

Aucun risque pour la sécurité. Le montage d'une batterie de rechange de qualité supérieure sans indication du code BEM
ne comporte aucun risque de sécurité et n'endommagera pas l'électronique du véhicule ou d'autres composants.

Audi, BEM Code

Ci-dessous, la fiche technique des batteries Banner (AGM, liquide...) pour une manipulation des accumulateurs au plomb en toute sécurité.

 

Le règlement REACH (CE n° 1907/2006) a pris la relève de la directive européenne sur les fiches de sécurité (91/155/CEE). Le règlement REACH en vigueur exige la création et l'actualisation de fiches de sécurité pour les substances et préparations chimiques. En revanche, selon la législation européenne sur les produits chimiques, les produits comme les batteries au plomb ne requièrent pas de fiches de sécurité européennes.

 

Banner Batterien est membre de l'association professionnelle des batteries du ZVEI (Fédération allemande de l'industrie électrotechnique et électronique), la présente fiche technique « Consignes pour une manipulation en toute sécurité des accumulateurs au plomb » a été adaptée pour Banner. Cette fiche est destinée aux revendeurs et utilisateurs de batteries sans être obligatoire. Les consignes qu'elle contient offrent l'aide nécessaire au respect des prescriptions légales mais ne les remplacent pas.

 

– En raison de l'électronique sensible du véhicule, une aide au démarrage doit en général être fournie uniquement par un booster Banner.

– L'aide au démarrage en connectant deux voitures peut entraîner des pics de tension et endommager ou même détruire l'électronique du véhicule.

– Respecter la notice suivante en cas d'utilisation de câbles de démarrage !

– En cas d'aide au démarrage avec des câbles de démarrage, il est recommandé d'utiliser des câbles de démarrage aux normes (par ex. DIN 72 553). – Respecter le mode d'emploi des câbles de démarrage.

– Ne connecter que des batteries ayant la même tension nominale.

– Connexion : les deux moteurs doivent être éteints ! Connecter d'abord les deux pôles positifs 1 avec 2, puis le pôle négatif du véhicule donneur 3 avec une surface métallique nue sur le véhicule qui a besoin d'aide 4 à distance de la batterie. (Respecter les consignes du constructeur du véhicule).

– Démarrer ensuite le véhicule qui a besoin d'aide max. 15 sec., sans démarrer le véhicule donneur.

– Déconnexion : débrancher les câbles en ordre inverse.

Banner Starthilfegerät, Booster, Jump Starter,

L'âge physique de la batterie n'a que très peu d'influence sur sa longévité et son état de santé ; les inscriptions sur les batteries Banner ne donnent donc aucune indication logique quant à leur âge.

 

La date de production n'a pas d'importance, contrairement à la date de mise en service dans le véhicule : c'est à ce moment seulement que la batterie de démarrage est sollicitée et que le processus d'usure électrochimique commence.

 

Dans le laps de temps entre la production et la vente de la batterie au client final, la batterie ne vieillit pas – tant qu'elle est conservée en bon état et chargée, ce qui est le cas chez Banner Batterien et nos revendeurs agréés.

 

La longévité de la batterie est beaucoup plus influencée par le nombre de cycles charge/décharge et le degré de décharge que par son âge physique.

 

Le bon d'achat mentionnant la date d'achat fait office de certificat de garantie !

 

N.B. : les batteries de démarrage ne sont pas tenues de faire figurer un numéro DOT (Department Of Transportation USA) qui indique la date de fabrication des pneus !

Pour prolonger la durée de vie de votre batterie, respecter les consignes suivantes :

– Maintenir la surface de la batterie propre et sèche.

– Vérifier régulièrement le niveau d'acide et, le cas échéant, rajouter de l'eau déminéralisée ou distillée. Ne jamais rajouter d'acide. En cas de perte d'eau importante, la tension du régulateur doit être vérifiée par un professionnel.

– Ne pas utiliser de régénérateur de batterie.

– Le niveau de charge de la batterie peut être vérifié en mesurant la densité de l'acide ou la tension de repos. Si la densité de l'acide se situe en dessous de 1,24 kg/L ou 12,5 V, il faut recharger la batterie.

– Pour les véhicules à exploitation saisonnière, nous recommandons deux charges d'égalisation, avec un chargeur externe ou par maintien de la charge.

 

Dans tous les cas, la batterie doit être complètement chargée avant d'être mise hors service.

 

Running Bull AGM/BackUp : Le niveau de charge ne peut être déduit qu'en fonction de la tension de repos. Si la tension de repos est ≤ 12,5 V, il faut recharger la batterie. Ne pas mesurer la densité de l'acide ou remplir d'eau distillée, cela entraînerait la destruction de la batterie.

L'acide de la batterie est très corrosif !

– En cas de contact avec les yeux, rincez soigneusement à l'eau claire et consultez un médecin.

– Projections d'acide : nettoyez avec notre spray Neutralon ou une solution savonneuse, rincez abondamment à l'eau et séchez.

– Tenez l'acide ou les batteries remplies d'acide à l'écart des enfants.

– Amener les conteneurs avec résidus d'acide à un lieu de collecte des matières dangereuses. Les résidus d'acide ne doivent pas atteindre les canalisations.

 

Les conteneurs vides peuvent être jetés avec les déchets plastiques.

La décharge d'une batterie AGM ne devrait pas dépasser 50 %.

 

En règle générale, plus la décharge est profonde, plus la durée de vie de la batterie diminue. Avec une décharge de 50 % (tension de repos d'env. 12,3 V), une batterie AGM peut tenir environ 400 cycles. Rechargez immédiatement la batterie dès que la tension de repos descend sous 12,5 V.

 

Pour mesurer la tension de repos, il faut soit patienter environ 5 heures après la fin de la charge ou ne pas décharger la batterie pendant au moins une heure.

Changez toujours toutes les batteries connectées. Tout simplement parce que les batteries à l'utilisation croissante montrent un changement dans la résistance interne (augmentation). Une batterie neuve et complètement chargée a une résistance interne très faible, tandis qu'une « vieille » batterie a une grande résistance interne.

 

Si une « vieille » batterie et une « neuve » sont utilisées ensemble, elles se répartissent le courant (en montage parallèle) et la tension (en montage en série) de façon inégale. Les sollicitations au cours de la charge et de la décharge sont donc asymétriques.

 

Lorsque les batteries ne sont pas chargées ou déchargées, des courants compensateurs très élevés circulent entre les deux batteries dans un montage parallèle. --> La batterie « neuve » essaie de charger la « vieille » (égalisation des potentiels).

 

Ces courants compensateurs peuvent entraîner la défaillance prématurée de la nouvelle batterie.

Veuillez utiliser les paramètres AGM : la tension de charge doit être de max. 14,8 V et la tension de maintien de charge de 13,5 V. L'idéal serait d'utiliser une caractéristique IUoU avec compensation thermique (si ce paramétrage est possible).

 

Pour une longévité maximale, déconnectez complètement la batterie du réseau de bord lors d'immobilisations (>7 jours). --> La batterie doit auparavant être complètement chargée.

Attention :

– Les deux batteries doivent avoir environ le même âge !

– Les deux batteries doivent avoir la même tension de repos.

– Les deux batteries doivent être du même type !

– Les câbles d'interconnexion doivent être aussi courts que possible.

– Les câbles d'interconnexion doivent être de dimensions suffisantes.

Lors de la charge d'une batterie et dans certaines circonstances, un gaz détonant peut se former. Le gaz détonant est un mélange d'hydrogène et d'oxygène hautement explosif. La limite inférieure d'explosivité étant de 4 % vol./air, la plus grande prudence est de mise. La présence d'une source d'inflammation (flamme non protégée, surface chaude, décharges électrostatiques...) peut provoquer une réaction explosive à la vitesse de détonation d'environ 2800 m/s (entre 400 et 1000 m/s pour la poudre noire).

 

Attention :

– Pour éviter une combustion, ne pas fumer, ne pas introduire de flamme non protégée, éviter la formation d'étincelles lors de la manipulation de câbles et appareils électriques.

– Avant le montage ou démontage de la batterie, éteindre tous les équipements électriques afin d'éviter la formation involontaire d'étincelles.

– Lors de la déconnexion, débrancher d'abord le câble de masse (connecté au châssis du véhicule). Lors du raccordement, effectuer ce branchement en dernier (éviter les courts-circuits liés aux outils).

– Pour charger, raccorder la batterie au chargeur puis allumer le chargeur.

– Lors la charge dans une pièce fermée, aérer correctement.

– Utiliser un tuyau de dégazage sur les batteries embarquées.

– Pour votre propre sécurité, portez toujours des lunettes de protection lors de la manipulation de batteries plomb-acide.

Très peu de batteries sont encore préchargées à sec.

Les autres batteries sont prêtes à l'emploi dès l'achat (remplies et chargées) !

 

Les batteries de démarrage vides chargées sont prêtes à l'emploi après le remplissage d'acide sans charge particulière.

– Lors du remplissage de la batterie, la température de la batterie et de l'acide doit être d'au moins 10 °C.

– Retirer les bouchons d'étanchéité.

– Remplir toutes les cellules de la batterie avec de l'acide sulfurique conforme à la norme VDE 0510 de densité 1,28 kg/L (1,23 kg/L dans les pays tropicaux) jusqu'au seuil maximal du niveau d'acide ou bien 15 mm au-dessus du bord supérieur de la plaque.

– Laisser la batterie au repos pendant 20 minutes, agiter légèrement plusieurs fois et, le cas échéant, rajouter de l'acide.

– Visser ou enfoncer fermement les bouchons d'étanchéité. Nettoyer les éventuelles projections d'acide.

– Avant le montage, la tension de la batterie doit être d'au moins 12,6 V, soit une densité d'acide d'au moins 1,26.

 

Charge de mise en service : Si la batterie se réchauffe au moment du remplissage et que l'électrolyte forme de la mousse (importante formation de gaz) ou si elle n'atteint pas les valeurs désirées après le remplissage et le temps d'activation, il faut procéder à une charge de mise en service.

Un montage de batteries différentes ne devrait pas être effectué. Différents modèles de batteries signifient différentes résistances internes et différentes résistances aux cycles.

 

Conséquences possibles :

– Une batterie ou un groupe de batterie ne pourra pas être chargé(e) ou sera en surcharge.

– De forts courants compensateurs circulent, provoquant la défaillance des sécurités ou la surchauffe des connexions.

 

Consignes à respecter en cas de montage de batteries en parallèle ou en série :

– Les batteries doivent avoir environ le même âge !

– Les batteries doivent avoir la même tension de repos.

– Les batteries doivent être du même type !

– Les câbles d'interconnexion doivent être aussi courts que possible.

– Les câbles d'interconnexion doivent être de dimensions suffisantes.

En 2012, la Power Bull de Banner a remporté le test des batteries de démarrage conventionnelles de la Stiftung Warentest, de l'ADAC et du TCS.

 

Au test des batteries 2012 de la Stiftung Warentest, en collaboration avec le club automobile allemand ADAC et le Touring Club Suisse, la batterie Banner Power Bull type P72 09 a reçu la mention la plus élevée « très bien » (1,4) et a donc remporté la compétition dans la catégorie des batteries de démarrage conventionnelles. C'était la première fois du millénaire que les testeurs attribuaient la mention maximale « très bien » à une batterie de démarrage. En outre, le spécialiste des batteries de démarrage autrichien s'est illustré dans le test de batteries de démarrage indépendant le plus exigeant d'Europe en obtenant la mention « bien » pour ses batteries start/stop Banner Running Bull EFB et AGM.

 

« La Stiftung Warentest avait testé les batteries de démarrage pour la dernière fois en 2007, c'est donc d'autant plus important pour nous que notre batterie Power Bull obtienne lors de ce test la note maximale « très bien », à plus forte raison puisque cette mention n'avait encore jamais été attribuée dans ce millénaire », s'est réjoui Andreas Bawart, associé-gérant du groupe Banner. Trois batteries de démarrage conventionnelles de Banner, Bosch et Exide, de la classe de performance 72 Ah, ont été testées. La Power Bull P72 09 de Banner a pris la tête du concours général mais a également été la plus performante dans les catégories individuelles notant la solidité, les caractéristiques d'exploitation et le respect des données de performance.

 

 

Pour ouvrir les bouchons de la batterie, il faut d'abord retirer l'étiquette supérieure.

 

Pour ouvrir les bouchons de cellule, utiliser impérativement un tournevis plat de taille adaptée ou la « clé à bouchons » de Banner. La largeur de lame du tournevis doit être d'au moins 14 mm (max. 16 mm). L'utilisation d'un tournevis trop petit peut endommager le bouchon ou l'empreinte cruciforme et le bouchon ne pourra plus être retiré.

 

La clé à bouchons Banner peut être commandée avec la référence 1030001600.

 

Grâce aux bagues d'étanchéité, les bouchons sont solidement fixés. Cette fixation solide est nécessaire pour assurer au client final une sécurité maximale contre les décharges électrostatiques.

 

En cas de décharges électrostatiques, un arc électrique peut se former dans la batterie. Au pire des cas, le gaz détonant dans la batterie s'enflamme et provoque une explosion. Grâce à ces bouchons spéciaux, nous avons réussi à minimiser le risque d'un claquage électrique (dans le cas d'une décharge électrostatique).

 

Dès que vous manipulez des batteries plomb-acide, veillez à utiliser des lunettes de protection !

 

ATTENTION : Les batteries AGM (Running Bull AGM et Running Bull Back Up) ne doivent pas être ouvertes. Pour la gamme Buffalo Bull, aucun outil spécial n'est requis.

Stopfendreher

Les « ondulations » des batteries AGM sont provoquées par une dépressurisation à l'intérieur de la batterie.

 

Ces dernières peuvent survenir lors de la fermeture des batteries alors qu'elles sont encore chaudes – les batteries refroidissent et le bac se rétracte.

 

Il ne s'agit alors que d'un défaut visuel qui n'empêche pas le bon fonctionnement de la batterie. Ce défaut tend à s'effacer lors de l'utilisation de la batterie. Une surcharge peut également causer cette ondulation : lors d'une surcharge (le taux d'émission est supérieur au taux de recombinaison), la surpression à l'intérieur de la batterie augmente et la soupape de sécurité s'ouvre à environ 80-100 mbar. Les gaz sont évacués par le dégazage centralisé. L'oxygène gazéiforme restant est emprisonné dans la plaque négative et une dépressurisation survient alors à l'intérieur de la batterie.

 

En cas de surcharge, il faut vérifier la tension de charge. À température ambiante, elle ne doit pas dépasser 14,8 V.

 

Selon le degré de déformation, l'ondulation peut être partiellement compensée par une charge normale.

 

 

L'Energy Bull est conçue comme une batterie à décharge lente pour les loisirs et n'est donc pas une batterie de démarrage. Vous ne trouverez par conséquent aucune indication concernant le courant d'essai à froid.

 

Pour une vérification du fonctionnement de ce type de batterie, nous recommandons de vérifier la capacité (RC, K5 ou K20). Avant la vérification, n'oubliez pas de charger correctement la batterie à 16 V pendant 24 heures.

 

Les testeurs rapides, essayant de calculer une valeur de démarrage à froid, ont en général une efficacité très limitée. Pour les batteries à décharge lente, ils sont tout à fait inadéquats.

En cas de non-utilisation ou d'arrêts de longue durée (immobilisation ou hivernage), démonter la batterie et la conserver dans un endroit sec et frais (sans rouille). Charger complètement la batterie et la recharger en cas de dépassement d'une tension de repos de 12,5 V ou brancher un appareil de maintien de charge (Accucharger Banner par ex.).

 

L'idéal est d'utiliser des chargeurs à tension régulée (Accucharger Banner). Ces appareils effectuent le processus de charge automatiquement. Selon la capacité de la batterie, vous pouvez utiliser les chargeurs suivants :

3-20 Ah – Accucharger Banner 6/12 V 2 A - Réf. 1240000020

> 20 Ah - Accucharger Banner 12 V 3 A - Réf. 1240000030

 

– Démonter la batterie du véhicule et déconnecter les câbles de la batterie (pôle négatif en premier). Attention : sans alimentation électrique, les données dans l'ordinateur de bord, la radio, etc. peuvent être perdues !

– Raccorder le chargeur à la batterie avant de l'allumer. À la fin de la charge, éteindre le chargeur et le déconnecter de la batterie.

– Courant de charge : max. 1/10 A de la capacité de la batterie.

– Si la température excède 55 °C, interrompre la charge.

– Après la charge, vérifier le niveau d'électrolyte et, le cas échéant, faire l'appoint avec de l'eau déminéralisée (ne vaut que pour les batteries liquides, pas pour les batteries AGM, gel ou AGM PROfessional !).

– Bien aérer ! Lors de la charge, un gaz détonant se forme. Éviter impérativement les cigarettes, flammes non protégées et la formation d'étincelles !

Banner Accucharger, Ladegerät, Lader, Erhaltungsladung, Ausgleichsladung

Une batterie Banner pleinement chargée peut être stockée jusqu'à une tension de repos de 12,5 V. Selon la température ambiante, les batteries peuvent être stockées jusqu'à 12 mois sans recharge. Plus la température ambiante est froide, plus l'autodécharge de la batterie est faible.

 

Pour ne courir aucun risque, nous vous conseillons de vérifier la tension de repos des batteries au bout de 3 mois. Si cette dernière est < 12,5 V, recharger la batterie. Si elle est < 12,6 V, effectuer une nouvelle vérification un mois plus tard.

 

En cas de recharge à l'air libre, veillez à ce que la batterie repasse d'abord au-dessus de 0 °C pour pouvoir entamer une charge.

 

Si une charge s'avère nécessaire, démontez la batterie et laissez-la « décongeler » dans une pièce où la température est > 0 °C. Ou laissez simplement le chargeur branché sur la batterie pendant quelques jours ; le courant de charge sera au début utilisé pour réchauffer la batterie.

 

Pas d'inquiétude, une batterie plomb-acide pleinement chargée ne gèle « que » par -70 °C... Une batterie déchargée (tension de repos = 12 V) gèle en revanche par des températures négatives minimes !

 

Ci-après se trouvent d'autres points auxquels vous devriez faire attention :

– Avant la recharge, ajustez le niveau d'électrolyte jusqu'au maximum avec de l'eau distillée ou déminéralisée.

– Rechargez complètement la batterie (démontée) avant l'hivernage, jusqu'à ce que l'écran du chargeur l'indique.

– Déconnectez tous les équipements électriques de la batterie (en débranchant la batterie ou en déconnectant le fusible principal).

– Veillez à ce que la surface de la batterie soit et reste sèche.

– Si la batterie doit être démontée, stockez-la dans un endroit aussi sec et frais que possible (pleinement chargée).

– Lors du stockage de la batterie, mettez en place une protection contre les courts-circuits.

– Rechargez complètement la batterie avant de la monter dans le véhicule ou de la connecter au réseau de bord.

– Le plus important pour la fin : portez impérativement des lunettes de protection lors de la manipulation des batteries plomb-acide !

 

Il existe également des chargeurs permettant un maintien de la charge automatique (tous les appareils Accucharger Banner). Le chargeur peut rester branché à la batterie tout l'hiver sans que la batterie n'en soit endommagée.

Yes. This is exactly the same technology as Banner Running Bull AGM batteries.
 

Only different designations from different suppliers are used. For example, Mercedes notes VRLA on the top label of AGM start/stop car batteries.

VRLA car batteries can be replaced by the Banner Running Bull AGM. In identical box and in the same performance class.

 

AGM = Absorbent Glass Mat, the acid is absorbed in the glass fleece and thus bound.

VRLA = Valve Regulated Lead Acid, a valve-regulated lead/acid battery with AGM technology.

Yes. This is exactly the same technology as the Banner Running Bull EFB batteries.
 

There are often different names used on the market for start/stop technology in the battery sector:

AFB = Advanced Flooded Battery
ECM = Enhanced Cyclic Mat
EFB = Enhanced Flooded Battery


AFB and ECM car batteries can be replaced by the Banner Running Bull EFB. In identical housing and identical performance class.

Carbon additives allow faster battery charging and improve cycle stability.

The "carbon loaded" technology enables better battery chargeability by incorporating carbon additives in the negative active mass. These carbon particles ensure increased conductivity of the active mass and increased current absorption capacity of the battery.

The result is a significant reduction in loading time!

Furthermore, the use of carbon additives reduces the gassing voltage, thus avoiding potential acid stratification.

 

It is not without reason that carbon is mentioned in the same breath as the most modern high-tech applications. Due to its low weight and at the same time enormous strength it is used in various areas - from motor sports, over aerospace up to offshore wind power plants... and now also in banner batteries!

 

Lead-acid batteries benefit from both the exceptionally good conductivity and the thermal properties of this high-tech material. Special carbon additives improve the chargeability and cycle stability of lead-acid batteries and show their full strength, especially in EFB batteries for vehicles with start/stop function or high energy consumption.

 

The use of carbon is further proof of the innovative power and continuous development work of banners, which is appreciated by renowned car manufacturers around the globe.

 

What is carbon?
Carbon is a chemical element found in nature in pure form (diamond, graphite) or in compounds such as carbonates, carbon dioxide, crude oil, natural gas and coal. Carbon is able to form complex molecules and forms the basis of all life on earth.

Yes, essential.

 

A conventional starter battery is, as the name suggests, basically designed to provide a high short energy boost to start the vehicle.

As soon as the engine is running, the vehicle's charging system ensures that the energy taken from the battery is recharged and supplies all other electrical loads.


When compared to running, the starter battery of the Sprinter and the long-term discharge battery would be a marathon runner.

 

A long-term discharge battery in the hobby/leisure time range is required in order to supply a considerably lower current for the on-board power supply and a large number of electrical/electronic consumers over a longer period of time; it is also discharged and recharged several times.

This means that the technology and components differ significantly from those of a starter battery, so that the use of a starter battery in a cyclic application can lead to premature battery wear or even total battery failure in the first months of operation.

 

Banner Tip: For a long service life of an on-board battery.

An on-board battery should be discharged to a maximum of 50% charge. In principle, the lower the discharge, the shorter the expected service life. Please ensure immediate and sufficient recharging after each discharge.